Return to site

Humans of Montreuil ep 2 :

'La Pêche' Monnaie locale

Le Comptoir met en avant la vitalité de l’écosystème social et entrepreneurial montreuillois à travers une série d’entretiens.

· Nina Berthaud,humans of montreuil

La Pêche est la seule monnaie locale active en Île-de-France. Née à Montreuil en juin 2014, la "pêche" construit des réseaux solidaires et vertueux afin de soutenir l'économie montreuilloise.

portrait de Brigitte par Justine Ray

Le Comptoir : Bonjour Brigitte ! Vous avez créé la monnaie locale “La Pêche” à Montreuil en 2014. Quelle est l’ambition du projet ?

Brigitte : Nous avons ancré notre projet de cette monnaie locale dans une dynamique sociale, écologique, et démocratique. Sociale, parce qu’elle encourage l’économie réelle et locale: les échanges commerciaux sont réalisés à taille humaine et combattent ainsi les pratiques bancaires de spéculations ou de placements dans les paradis fiscaux. Écologique, car nous créons des partenariats avec des projets à impacts environnementaux, comme la coopérative Électrons Solaires ou encore avec les adhérents de la Marche pour le Climat. Enfin, la Pêche est un projet démocratique car les citoyens participent à l’économie réelle de leur ville.

Et justement, en parlant d’économie réelle, qui sont les acteurs aujourd’hui qui utilisent La Pêche ?

Nous sommes très heureux de voir adhérer à la Pêche des médecins, commerçants et artisans. Chacun se prend au jeu, et il est aussi plus facile de créer de nouvelles collaborations avec cette monnaie locale. Nous étions 12 aux fondements de la Pêche.. aujourd’hui 1500 adhérents ont rejoint l’aventure !

Vous dites que la Pêche s’inscrit aussi dans une démarche démocratique : comment la ville de Montreuil perçoit cette nouvelle monnaie d’échange ?

Nous avons le soutien des élus de Montreuil depuis le début ! C’est d’ailleurs un élément clef de la réussite du projet et de notre motivation au quotidien. La Pêche, c’est avant tout une monnaie locale citoyenne. Elle est un moyen de faire de Montreuil une ville de transition, comme l’a conceptualisé le militant Rob Hopkins.

Outre le fait de servir la nouvelle économie, qu’a-t-elle en plus, la Pêche ?

La monnaie locale a ce pouvoir de fédérer et créer du lien social. Elle est pour les adhérents une forme d’engagement et les rend fiers de leur ville. Aussi, la Pêche c’est aussi une monnaie artistique et esthétique : elle a d'ailleurs été dessinée par une créatrice de la ville.

En tant que citoyenne active et engagée de la ville de Montreuil, que nous conseillez-vous pour une visite ?

A faire absolument : aller voir un film au Cinéma de Montreuil, le plus grand théâtre du septième art public d’Europe !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK