Return to site

Épisode 3 :

Lab Brique Sociale

· Nina Berthaud

Stéphanie est directrice de Lab Brique Sociale, un fablab de formation en insertion et emploi à Montreuil. Il propose des actions de mobilisation pour les jeunes décrocheurs scolaires et des ateliers pour adultes.

Le Comptoir : Bonjour Stéphanie ! Peux-tu nous parler un peu de ton projet Lab Brique Sociale ?

Stéphanie : Nous avons créé Lab Brique Sociale en 2013 à Montreuil. L’ambition du projet est de remobiliser des jeunes sans qualification. C’est pourquoi nous aidons les 16 à 25 ans en décrochage scolaire ou qui sont dans une situation d’isolement social. Les difficultés d’accès au marché du travail sont la première cause d’isolement de ces personnes. Nous proposons des formations sur 5 mois pour les aider à s’intégrer plus facilement sur le marché du travail grâce au numérique.

En quoi consistent les formations proposées ?

Nous sommes convaincus que la meilleure façon d’apprendre, c’est de faire les chose ! Impression 3D, découpe au laser, programmation informatique : nous mettons donc à disposition de nos élèves des outils pédagogiques numériques pour qu’ils réalisent des travaux concrets tout en montant en compétences. En parallèle, nous aidons les jeunes qui suivent le programme à construire leur réseau professionnel. En plus des compétences techniques, les participants gagnent en agilité sur le marché de l’emploi.

Cela fait 6 ans que vous faites vivre l’association avec succès : quels sont vos principes d’action au quotidien ?

Pour moi, Lab Brique Sociale est gage d’insertion, d’innovation et d’initiation. Participer à notre programme pour les jeunes c’est acquérir une expérience humaine forte. Nos méthodologies intègrent complètement cette dimension humaine. Par exemple, nous avons créé ce qu’on appelle un « mode atelier » : les participants travaillent en groupe sur des projets innovants lié au numérique, avec un grand sens de la collaboration et de l’humilité. A la sortie, les jeunes sont motivés et on envie de s’insérer sur le marché du travail.

Quels sont vos projets de développement ?

Tout le challenge d’un tel projet est que chaque territoire a ses particularités. Mon souhait serait de pouvoir étendre ce programme éducatif à d’autres régions en France, tout en restant à l’écoute des besoins et attentes des personnes que nous accompagnons.

Votre projet est né à Montreuil : un petit plan à nous conseiller pour une visite ?

Pour une première visite, je conseille une balade au parc des Guilands pour ceux qui ont des enfants, suivi d’un déjeuner place du marché à l'Alimentari qui fait de délicieuses pizza.

Sinon le soir plusieurs cafés proposent des concerts !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK